Les productions de la souris noire font encore mouche

Disney casse la barraque avec son dernier long-métrage d’animation intitulé Coco. On voit qu’il est archi-populaire au Mexique et c’est un peu logique si on regarde l’histoire.

 

Walt doit être content dans sa tombe. Son studio continue d’émerveiller petits et grands et chaque année, une nouvelle petite bombe sort dans les salles obscures. Miguel est un petit garçon fan de musique mais elle est interdite dans sa famille. Un beau jour, il tombe sur le Pays des Morts (folklore mexicain).

Son voyage fantastique lui fera rencontrer des créatures étranges et il découvrira la vérité sur ses proches. C’est bourré de clins d’oeil aux cultures amérindiennes. Les foules se lèvent en masse pour aller mater ce bijou qui parle bien aux autochtones d’Amérique centrale. Est-ce si étonnant ? On pourrait croire que le dessin animé est un peu triste sur les bords mais il n’en est vraiment rien. C’est touchant certes mais avec des moments drôles et poignants.

Il y a bien sûr le lot d’action pour ne jamais s’ennuyer et plaire à tous les âges. Muy caliente, amigos ! Adrian Molina n’a pas caché son amour pour ce pays au peuple si fier. De quoi redorer le blason dans des temps géopolitiques troublés. Ceci rapport aussi de gros sous car c’est une affaire juteuse. La date de sortie est le 29 novembre en France et on se demande s’il va être aussi populaire avec des critiques pros et publiques si dithyrambiques et top. Il fera sans doute mieux que Zootopia ou autre et on est impatient de se faire notre propre avis. Bon, il est vrai qu’avec des gens bourrés de talents comme ça derrière, ça ne peut être que super et ce sont des valeurs sûres dont on aime voir leur maestria avec leur boulot.

 

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *